La rétention des donateurs en tête de liste

En effet, un important sondage sur les tendances en communication des OBNL en Amérique du Nord révèle que les principaux thèmes abordés dans leurs communications sont l’engagement communautaire (57 %), la rétention des donateurs (53 %), la notoriété de l’organisme (51 %) et enfin la recherche de nouveaux bailleurs de fonds (50 %).

Ce sondage démontre clairement la recherche de pérennité des organismes et le constat de leur précarité.

Pour atteindre leurs objectifs stratégiques, les organismes utilisent des moyens différents.

  • 45 % des organismes disent envoyer au moins un courriel par mois dans le cadre de leurs collectes de fonds;
  • Appel à l’action : dans leurs divers outils Web, les OBNL invitent leur public à (par ordre d’importance) : 1- faire un don, 2- s’inscrire à  un événement et 3 – utiliser les services de l’organisme.

Il s’agit d »un sondage effectué auprès de 1428 organismes à but non lucratif américains et de 107 canadiens.  42 % des répondants travaillent directement en communication, 20 % en développement, et 15 % ont un poste de direction de l’organisme La moitié des organismes avaient un budget annuel de moins d’un M $.

Il s’agit d’un rapport fort instructif dans son entier, qui couvre toutes les activités de communication des organismes. Nous vous invitons à le consulter à l’adresse suivante.

[/av_textblock]

 

1 réponse

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] collègue Stella Anastasaki, d’OBNL en développement, a attiré mon attention vers un rapport sur  le marketing des organismes sans but lucratif aux […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Répondre à Un récent rapport sur le marketing des OBNL | La communication qui parle! Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *