Un conseil d’administration, pourquoi faire?

Je résume ici une chronique intéressante publiée par le Centre québécois de services aux entreprises, publiée en mars 2010

En fait, plusieurs directeurs généraux doutent de l’utilité d’un Conseil d’administration puisque cesdits administrateurs laissent l’entière responsabilité de toute l’organisation sur les épaules du directeur général. Pourquoi?

Lire la suite

La bonne gouvernance comprend l’investissement responsable

Les entreprises soucieuses d’environnement, d’égalité sociale et de bonne gouvernance sont plus performantes que les autres, autant sur le plan comptable que sur les marchés boursiers. Bonne nouvelle, le Québec inc. est sur la bonne voie.

C’est le titre de l’article de Paul Durivage de La Presse

Le journaliste souligne qu’un réseau québécois (RPI) a été officiellement lancé en février 2013 dans le cadre d’un colloque sur l’investissement responsable à Montréal.

Ce Réseau compte actuellement 25 investisseurs institutionnels québécois engagés, dont Addenda Capital, Amundi, Bâtirente, Fondaction CSN, HR Stratégies, Mercer, Optimum Gestion de Placements et PBI Conseillers en Actuariat, le Fonds de solidarité FTQ.

Ce réseau comporte des OBNL. Les coopératives et les fondations sont des alliées naturelles à l’investissement responsable.

De plus petite taille, doit-on se sentir concernés? Et comment?

 

La gouvernance des petits organismes

Avez-vous connu cette expérience?

Quand l’OBNL est de très petite taille, le CA fait tout. Par exemple, un organisme de quartier, un petit centre de femmes qui doivent s’incorporer  pour obtenir du financement. Dans de telles circonstances, le CA pourra rédiger lui-même le rapport annuel, réaliser le bilan financier, faire des démarches pour trouver le financement, participer aux conférences de presse, préparer, mobiliser, organiser et animer les assemblées générales annuelles. On voit même parfois un membre de CA monter lui-même la base de données, faire toute la comptabilité, un autre qui réalise tout le matériel promotionnel et un dernier qui assume la ligne téléphonique de chez lui.

Lire la suite

Gouvernance en tenant compte du Web 2.0

Les réseaux sociaux semblent omniprésents. Est-ce vrai? Est-ce utile? Est-ce nécessaire?
Est-ce un outil de gouvernance?

Quelques questions s’imposent :

Lire la suite

Ma philosophie

Des défis nouveaux

J’ai passé plusieurs années à travailler auprès d’organismes sociaux, d’associations, tantôt membre d’un conseil d’administration, tantôt à l’origine de sa création, ou encore en animant une rencontre de planification ou une consultation publique.

Nous sommes à l’ère de la gouvernance.

Les organismes sont nombreux et leurs missions respectives s’élargissent. Ils doivent maintenant répondre à des besoins non identifiés avant.

D’autre part, il faut l’avouer, elles deviennent compétitives. Elles doivent adopter des façons de faire qui s’apparentent parfois aux exigences du monde des affaires : productivité, performance, profits, compétitions. Que le meilleur gagne!

Cependant, même dans un tel contexte, les organismes doivent user de créativité, non seulement pour répondre à un besoin non matériel, mais aussi pour établir un bon positionnement dans cette société civile qui fait la différence.

On voit souvent un organisme qui sent le besoin de se positionner. Le conseil d’administration et la direction doivent s’arrêter, se recentrer, se comparer avec les pairs, poser un diagnostique, évaluer les nouveaux objectifs.

En ajustant sa mission, en évaluant l’ensemble de ses programmes, l’organisme agit dans le sens d’une meilleure gouvernance, atteignant une meilleure prise en charge (empowerment).

Je crois que la démarche de la gouvernance doit se faire en fonction des politiques, des orientations. C’est une nouvelle école.

Et vous, qu’en pensez-vous?

De quoi on parle? Gouvernance?

La gouvernance renvoie à la mise en place de nouveaux modes de pilotage des actions d’un organisme, avec une régulation souple et éthique. La gouvernance fonde sa légitimité sur un partenariat ouvert et éclairé entre les différents acteurs et les parties prenantes.
Le rôle du conseil d’administration et de la direction revête une importance primordiale.
Qu’en pensez-vous?

Mon CV

Je vous invite à télécharger mon CV complet, en format PDF, simplement en cliquant ici.

Merci.

Stella Burman Anastasakis